Fixer des objectifs est une étape cruciale pour l’entreprise qu’un manager ne doit surtout pas négliger. Pour ce faire, il y a quelques méthodes de fixation des objectifs. Avez-vous déjà entendu parler de la méthode SMART ? Il s’agit de la meilleure méthode pour définir intelligemment les objectifs. Cette technique est sans doute une garantie de la réussite d’un projet.

Si vous cherchez à optimiser vos résultats, consentez à l’inclure dans la liste des outils de management que vous utiliserez. Découvrons ensemble la méthode SMART afin que vous puissiez l’appliquer correctement et efficacement. Si vous voulez découvrir d’autres outils de management, rendez-vous sur notre article qui détaille les méthodes et outils indispensables à un manager.

Méthode SMART : définition

 

définition Méthode SMART

Source : Pinterest

 

Appartenant aux méthodes de management par les objectifs, la méthode SMART a été conceptualisée dans les années 80 par l’économiste américain George T. Dorant dans son article ” There’s a S.M.A.R.T way to write management goals and objectives”

Au départ, c’est Peter Drucker qui a défini le concept de management par les objectifs. Ce consultant en management d’entreprise a développé cette méthode pour fixer des objectifs qualitatifs et quantitatifs sur une période spécifique

L’acronyme SMART, en Français ASMAC, est constitué de 5 indicateurs : spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini (nous les détaillerons un à un par la suite). Ces indicateurs fournissent des informations nécessaires pour la gestion d’un projet et permettent de prendre les bonnes décisions. En réalité, ce concept est adapté à plusieurs fonctions à savoir le marketing, les RH, la gestion de projet et le management.

 

Méthode SMART : 5 indicateurs

 

Les avantages de la méthode SMART

Source : Pinterest

S pour spécifique

 

Atteindre des objectifs vagues et flous s’avère très difficile voire impossible. Pour assurer la réalisation de vos objectifs, fixez des objectifs clairement définis. En d’autres termes, vos objectifs doivent être précis et compréhensibles par toute l’équipe. En effet, plus un objectif est spécifique, plus vos efforts seront centrés sur vos besoins et donc, engendreront moins de gaspillage des ressources.

Ne dites pas, par exemple, que votre objectif est d’ “augmenter les ventes” mais dites plutôt que vous cherchez à “augmenter les ventes de 20% par rapport à l’année dernière” Cela aide à bien répartir les tâches par la suite.

 

M pour mesurable

 

Peut-on savoir si on a bien atteint notre objectif si l’on est incapable d’en mesurer les résultats ? Vous avez deviné, la réponse est naturellement non.

Votre objectif doit être quantifiable et chiffrable. De fait, il est nécessaire d’inclure des chiffres précis, de définir un seuil. Lorsque vous rédigez le libellé phrasé de l’objectif, demandez-vous “combien ?”. C’est de cette manière qu’on obtiendra un objectif plus concret et facile à comparer par rapport au résultat. Un exemple concret d’un objectif mesurable est “vendre 500 articles par mois”.

A pour atteignable et ambitieux

 

Bien qu’une entreprise doive être ambitieuse pour se dépasser, il est important qu’elle garde les pieds sur terre. En d’autres termes, elle doit fixer des objectifs raisonnables dépendamment des moyens et des ressources dont elle dispose.

En réalité, un objectif doit être à la fois suffisamment ambitieux, pour motiver l’équipe à s’impliquer davantage, mais aussi, atteignable, pour ne pas les paralyser et les démotiver.

Une façon de faire est de poser des questions continuellement !

  • Est-ce que j’ai suffisamment de ressources pour atteindre cet objectif ?
  • Est-ce que je dispose du temps nécessaire pour sa réalisation ?
  • Les compétences de mes employés sont-elles alignées à cet objectif ?
  • L’étude de l’environnement et des concurrents est-il en faveur de l’atteinte de l’objectif ?

R pour réaliste

 

Réaliste et atteignable se rassemblent et se ressemblent. C’est même un peu difficile de distinguer entre les deux adjectifs. Il faut aussi tenir compte qu’un objectif réaliste est un objectif pertinent. En effet, il s’agit tout simplement de vérifier si l’objectif est rentable, ou causera, au contraire, un gaspillage énorme des ressources sans pour autant arriver aux bons résultats. Il faut certainement pousser les membres de l’équipe à progresser. Certes, considérez les contraintes que vous pouvez rencontrer ainsi que les ressources que vous possédez.

T pour temporaire

 

Imaginez que l’on vous fixe un objectif sans le limiter dans la durée. On passera probablement beaucoup plus de temps qu’il ne le nécessite pour le réaliser. C’est incontestablement inefficace. Par exemple, l’objectif “vendre 2000 pièces d’ici à la fin d’année” n’est pas concret. Il faut plutôt préciser dans quel mois et à quel jour on doit arriver à la vente de 2000 pièces. Un objectif doit, en effet, être temporellement défini et clairement délimité dans le temps. Fixez donc une deadline bien précise, même pour les sous-étapes. Ceci sert ainsi à maximiser le travail et donc à devenir plus productif.

Évitez également de dépenser votre énergie excessivement et sachez où consacrer pertinemment vos forces. Toutefois, vérifiez bien que vous avez pris le temps nécessaire pour sa réalisation et ne bâclez surtout pas le travail.

Découvrez : Les 20 outils indispensables du manager

 

Quels sont les avantages de la méthode SMART ?

 

Avantages de la méthode SMART

Nombreux sont les avantages de la méthode SMART que ce soit pour l’entreprise ou pour l’employé. Je liste ci-après quelques-uns d’entre eux.

Pour l’entreprise

Pour l’employé

Pourquoi élaborer des objectifs SMART ?

 

Lors de l’élaboration de ses objectifs, une organisation doit utiliser la méthode SMART pour ses multiples utilités. D’une part, cette mnémotechnique (technique augmentant la mémorisation de l’information) sert à économiser du temps et de l’argent grâce à l’utilisation efficiente des ressources. D’autre part, elle permet d’élaborer par exemple un plan d’action marketing ou un projet de transformation clair et précis, et d’adopter, en plus, une stratégie efficace. Plus encore, grâce à la méthode SMART, l’anticipation des obstacles devient plus facile. Ceci permet à l’organisation d’éviter les facteurs qui pourraient nuire à la réalisation des objectifs.

 

Comment écrire des objectifs SMART ?

 

La rédaction des objectifs SMART est assez simple. Il suffit de maîtriser les 5 indicateurs. Commencez à développer chaque indicateur séparément pour arriver au final à une seule phrase signifiant l’objectif global.

Afin d’être efficace, posez-vous beaucoup de questions. C’est de cette façon que des petits détails apparaissent sur ce qui rend l’objectif plus clair et réalisable.

Soyez optimiste et ambitieux et définissez un objectif pour lequel vous serez motivé et motiverez à accomplir. Mais, comme évoqué auparavant, gardez les pieds sur terre, cela vous évite une éventuelle déception par la suite.

Un autre point : adaptez toujours vos objectifs face aux changements. Un objectif n’est pas une chose immobile. Faites-donc des ajustements au fur et à mesure.

Lire également Comment réussir son projet : astuces et bonnes pratiques en gestion de projet

Pour conclure

La méthode SMART est très avantageuse. Elle permet au manager de définir ses objectifs de la manière la plus claire possible. Toutefois, il ne s’agit pas d’une formule magique. La méthode SMART n’est pas absolue. Tout est, en fait, relatif à la situation de l’organisation. Veillez donc à l’appliquer selon votre propre situation et à vos propres besoins.

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes: 19

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce message.

Articles Similaires
Matrice BCG: pourquoi et comment ?
Matrice BCG: pourquoi et comment - par Mohamed-Ali Bouharb - Vision Stratégique

L’allocation optimale des ressources d’une entreprise est la clé de sa réussite. Pour ce faire, la matrice BCG est un Lire plus

Matrice de Porter: le guide complet
Comment faire la matrice de Porter - Par Mohamed-Ali Bouharb - Vision Stratégique

La Matrice de Porter constitue un puissant outil permettant de réaliser un diagnostic externe de l’environnement microéconomique de l’entreprise. Il Lire plus

Diagramme de Gantt: le guide complet
Diagramme de Gantt: comment l'élaborer - par Mohamed-Ali Bouharb

Étant assigné au rôle de chef de projet, vous voulez procéder à l’élaboration d’un diagramme de Gantt complet et efficace Lire plus

Modèle PESTEL: le guide complet
Modèle PESTEL: le guide complet - par Mohamed-Ali Bouharb

Avant la mise en œuvre de toute stratégie, il est important de réaliser un diagnostic externe complet. Pour ce faire, Lire plus

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •