Site icon Vision Stratégique

La roue de Deming: une démarche qualité clef de l’amélioration continue

La roue de Deming PDCA - par Mohamed-Ali Bouharb

La roue de Deming PDCA - par Mohamed-Ali Bouharb

Si vous cherchez à améliorer d’une manière continue les différents processus de votre entreprise, l’une des méthodes les plus pratiques et efficaces est la roue de Deming, ou encore la roue PDCA.

Cette démarche de qualité consiste en une arme fondamentale pour tout responsable qualité. En effet, elle lui permet d’adopter une amélioration constante des produits et des services pour une meilleure satisfaction des exigences de ses clients et donc pour une meilleure performance globale de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur cette méthode d’amélioration continue, faites un tour dans cet article qui explique de plus près les concepts clés de la roue PDCA: qu’est-ce qu’on entend par roue de Deming ? Quels sont ses principes ? Quels avantages et inconvénients apporte-t-elle ? Comment l’adopter d’une manière efficace dans l’entreprise ?

Si vous voulez découvrir d’autres outils de management clés, je vous conseille de consulter mon article: Outils de management : les 20 outils indispensables du manager.

Qu’est-ce que la roue de Deming ?

 

Roue de Deming: définition

La roue de Deming, appelée aussi la roue PDCA (les initiales des mots anglais “plan, do, check, act”) est une méthode de travail clé visant l’amélioration continue des processus d’une organisation. Encore d’actualité, elle a été conçue par l’administrateur William Deming dans les années 1950. D’ailleurs, elle vise à assurer une démarche qualité et une gestion de projet efficaces grâce notamment à l’agilité qu’elle apporte.

Par ailleurs, la roue PDCA est applicable dans toute entreprise qui souhaite mettre en œuvre un projet et garantir son efficacité.

Roue de Deming: à quoi ça sert ?

 

La roue de Deming est bénéfique pour chaque entreprise en vue de ses utilités multiples. D’ailleurs, elle permet de:

 

Quels sont les principes de la roue PDCA?

 

 

La roue PDCA est un cycle vertueux qui repose sur quartes étapes successives à savoir :

Ces étapes doivent être menées dans l’ordre et d’une façon cyclique et répétée. Cela dit, une fois que vous avez terminé un cycle, il vous faut automatiquement en entamer un autre.

Dans ce qui suit, je vais développer chaque phase à part entière.

 

Étape 1: Plan

 

La première étape essentielle à la roue de Deming consiste en la planification et la préparation en amont des tâches à réaliser. Cette étape est déterminante pour la réussite de la démarche qualité. En effet, il s’agit concrètement d’analyser la situation actuelle, de définir au préalable les objectifs cette démarche qualité, d’identifier les ressources nécessaires à leur accomplissement et enfin d’élaborer un plan d’action pertinent pour la mise en place de la gestion de la qualité. Pour clarifier davantage, cette phase revient à :

Étape 2: Do

 

Une fois que la planification est établie, il est temps de procéder à l’action. Autrement dit, il s’agit d’exécuter les tâches préparées à l’avance que ce soit par les différents membres de l’équipe ou par le manager lui-même. Il vous revient donc de bien diviser les tâches selon les compétences de chacun. Posez-vous donc ces questions: qui fait quoi ? Les collaborateurs possèdent-ils les compétences nécessaires ? Combien de temps est-il indispensable pour chaque tâche ? Pour quel budget ?

De plus, il est également important d’assurer que le plan d’action soit bien compris par les collaborateurs de façon que chacun sait comment faire exactement sa tâche. Ainsi, formez-les sur les points qu’ils ne maîtrisent pas suffisamment.

Il faut noter par ailleurs qu’un réajustement du plan d’action doit être toujours envisageable.

Étape 3: Check

 

La troisième étape à ne pas négliger consiste en la vérification et le contrôle de l’atteinte des objectifs. Autrement dit, mesurer le résultat obtenu par rapport au résultat attendu. Il s’agit notamment d’évaluer la réalisation de chaque tâche et de déterminer les erreurs commises afin d’en tenir en compte au cours du cycle suivant.

D’ailleurs, cette étape est cruciale vu qu’elle permet d’évaluer l’efficacité de la solution adoptée et d’identifier les pistes d’amélioration par la suite.

 

Étape 4: Act

 

La dernière étape du processus est primordial pour garantir une amélioration continue et une efficacité durable des processus. D’ailleurs, elle consiste en l’élément déclencheur d’un nouveau cycle PDCA qui se base sur l’apprentissage accumulé au cours de ce cycle. En effet, c’est durant cette phase que le manager doit identifier les bonnes pratiques et les erreurs à éviter afin d’agir avec davantage de sagesse et de minutie dans l’avenir. Il s’assurera à renouveler les procédures mises en œuvre et à déterminer les nouveaux axes de travail. En particulier, il s’agit de se demander: Comment pouvons-nous mieux adapter les procédures et améliorer le système de travail ? Quelles erreurs faut-il prévenir la prochaine fois ? Y a t-il des points non conformes à corriger ? Quelles sont les raisons de la défaillance éventuelle de la solution apportée ?

Découvrez également :

 

La roue de Deming: Un outil avec ses limites

 

La roue PDCA est sans doute un outil de management très efficace en terme d’amélioration continue des processus d’une entreprise. Toutefois, elle présente tout de même quelques limites dont il faut tenir en compte avant de l’appliquer. D’une part, cette méthodologie de démarche qualité demande des investissements conséquents que certaines entreprises ne peuvent pas engager. D’autre part, la roue de Deming manque de proactivité dans la prise de décision. Par conséquent, elle n’est pas adaptée aux situations de crise qui demandent d’agir dans l’immédiateté.

Articles Similaires
Méthode Disc: comment fonctionne t-elle ?

Si vous désirez connaître votre trait de personnalité de manager ou celui de vos collaborateurs, la méthode Disc s’avère un Lire plus

Matrice d’Eisenhower: comment gérer ses priorités ?

En tant que manager, vous souhaitez devenir plus productif dans votre travail ? La matrice d’Eisenhower est un outil simple Lire plus

Matrice BCG: pourquoi et comment ?

L’allocation optimale des ressources d’une entreprise est la clé de sa réussite. Pour ce faire, la matrice BCG est un Lire plus

Matrice de Porter: le guide complet

La Matrice de Porter constitue un puissant outil permettant de réaliser un diagnostic externe de l’environnement microéconomique de l’entreprise. Il Lire plus

Exit mobile version